Un programme filière émergente pour les chevreaux de boucherie

Suite au  » Diagnostic de la filière viande caprine en Rhône-alpes » conduit en 2012, Caprin Rhône-Alpes a décidé de mettre en place en septembre 2013 un groupe de travail sur la viande caprine. Afin de ne pas empiéter sur les travaux du Syndicat Caprin de la Drôme, le groupe régional viande caprine a choisi de se focaliser sur le chevreau de boucherie, avec la préoccupation de conforter les débouchés et le cas échéant de permettre aux éleveurs de dégager un complément de revenu.

Ce groupe régional a identifié trois axes de travail prioritaires pour la filière chevreaux :
– assurer la survie du maillon engraisseur et préserver la filière longue
– développer la part des chevreaux valorisés en circuit court
– promouvoir la viande de chevreau et développer les débouchés

En 2014, un avenant au CROF caprin a permis la mise en place d’actions transitoires et préparatoires :
– une action visant à animer les relations entre acteurs de la filière chevreaux de boucherie afin d’identifier les leviers d’action, et de faire émerger des projets, tant dans la filière longue qu’en circuits courts,
– une action de soutien aux équipements de transport des chevreaux de 8 jours,
– et enfin une mesure intitulée «Plan d’actions en faveur de la filière chevreaux» qui a notamment permis de créer des supports régionaux de communication sur la viande caprine.

Ces travaux fondateurs ont permis d’aboutir à la formalisation d’un programme filière émergente « Chevreaux de boucherie en Rhône-Alpes » voté le 7 mai 2015 par le Conseil Régional pour la période 2015-2016.

Ces initiatives régionales se sont trouvées confortées par la création en septembre 2014 de la section caprine d’Interbev et le lancement en mai 2015 par Interbev des signatures « Viande de Chevreau Française » et « Viande de Chèvre Française ».

Téléchargez le Programme Chevreaux de Boucherie :

Pour prendre connaissance des actions conduites dans le cadre de ce programme, nous vous proposons également de télécharger le compte-rendu de réalisation 2015-2016.

Le programme

Axe A : Préserver la filière longue

Objectifs :

  • Créer un lieu d’échange au sein de la filière pour favoriser les projets communs et prévenir les crises : partage d’informations économiques, veille réglementaire, surveillance de l’évolution des capacités de production
  • Assurer une articulation avec la section caprine d’Interbev au niveau national
  • Se rapprocher d’Interbev Rhône-Alpes pour profiter de ses compétences
  • Piloter la signature « Chevreau de Rhône-Alpes »

Objectifs :

  • Créer un identifiant mettant en avant le critère de proximité, pour faciliter la commercialisation dans le réseau de distribution local
  • Consolider les liens entre les différents maillons de la filière régionale
  • Mettre en oeuvre des actions de promotion ciblées sur la production régionale

Objectifs :

  • Mener un plan de sensibilisation et de communication technique sur les mesures à mettre en place dans les élevages naisseurs pour fournir aux engraisseurs des chevreaux de huit jours en bonne santé et sachant téter
  • Limiter le tri des chevreaux en élevage, permettre aux naisseurs de valoriser tous leurs chevreaux
  • Fidéliser les engraisseurs, limiter la mortalité en atelier d’engraissement, limiter le coût de l’équarrissage et améliorer la rentabilité des ateliers

Dans le cadre du Programme Chevreaux, une plaquette de conseils techniques à l’attention des éleveurs naisseurs a été réalisée.

Cliquez ci-contre pour télécharger cette plaquette « Des chevreaux en bonne santé, pour un troupeau en pleine forme ! »

Axe B : Développer la part des chevreaux valorisés en circuit court

Objectifs :

  • Animer des groupes d’éleveurs locaux pour résoudre les difficultés de transport, d’abattage et de découpe des chevreaux en circuits courts
  • Assurer une veille sur les capacités et conditions d’abattage des chevreaux en Rhône-Alpes et informer les éleveurs des conditions pour faire abattre des chevreaux dans chacun des outils
  • Améliorer le relationnel entre les éleveurs caprins et les abattoirs, trouver des terrains d’entente sur l’abattage des chevreaux
  • Etudier la faisabilité de la mise en place d’abattoirs à la ferme et d’autres solutions alternatives pour l’abattage des chevreaux

Pour voir les fiches descriptives des abattoirs qui ont été réalisées dans le cadre de cette action, allez en bas de la page Viande caprine.

Objectifs :

  • Mener une étude exploratoire sur l’optimisation de la dépouille des chevreaux lourds en abattoir
  • Faciliter l’abattage des chevreaux lourds en réduisant la pénibilité et le temps de travail et motiver ainsi les abattoirs de proximité à poursuivre et développer l’abattage des chevreaux lourds…
  • … Tout en préservant la qualité des carcasses
  • Explorer la question de la valorisation des cuirs

Objectifs :

  • Développer un ensemble d’outils pour le conseil et l’accompagnement des éleveurs souhaitant engraisser leurs chevreaux
  • Développer l’engraissement des chevreaux chez les naisseurs
  • Doter les techniciens d’outils de conseil pertinents pour permettre aux éleveurs de bien réfléchir leurs projets d’ateliers d’engraissement
  • Diffuser les références et préconisations
  • Sur la base de cas concrets, établir des points de repère sur l’utilisation de lait maternel pour l’engraissement des chevreaux et les diffuser
  • Evaluer l’intérêt de cette pratique alternative
  • Donner des points de repère aux éleveurs qui souhaiteraient la mettre en oeuvre

Cette action a été intégrée au Programme PEI « TALC » (Techniques d’allaitement des chevreaux).

Axe C : Promouvoir la viande de chevreau et développer les débouchés

Objectifs :

  • Mise en oeuvre d’un plan de communication générique sur la viande caprine
  • Convaincre les éleveurs du potentiel de développement de la viande caprine
  • Faire découvrir ou re-découvrir la viande caprine au consommateur régional
  • Améliorer la notoriété de la viande caprine, construire son image
  • Apprendre au consommateur comment la cuisiner
  • Soutenir les ventes au niveau régional, aussi bien en circuit court qu’en GMS

Objectifs :

  • Bâtir un plan de communication autour du « Chevreau de Rhône-Alpes » qui soit un moteur de son développement
  • Motiver les abatteurs à s’engager et à développer le « Chevreau de Rhône-Alpes »
  • Rendre le « Chevreau de Rhône-Alpes » visible pour les consommateurs
  • Dynamiser les ventes du « Chevreau de Rhône-Alpes » par des actions de communication et de promotion

Pour plus d’informations, allez sur la page « Chevreau » du site Viande de Rhône-Alpes

Axe D : Animer le plan d’actions

Objectifs :

  • Animer et coordonner le plan d’actions et gérer le programme
  • Animer les relations entre acteurs de la filière longue, assurer la veille économique et règlementaire, assurer le lien avec Interbev
  • Animer la mise en place et le développement de l’identifiant « Chevreau de Rhône-Alpes »
  • Jouer le rôle de correspondant régional « médiateur » dans les relations entre groupes d’éleveurs et abattoirs locaux
  • Suivre la mise en place du plan de communication générique sur la viande caprine et du plan de communication spécifique au « Chevreau de Rhône-Alpes »
  • S’assurer de la mise en oeuvre de l’ensemble des actions du programme

Le 26 avril 2017, la viande de chevreau a obtenu son agrément sous la marque régionale « La Région du Goût ».

Cliquez ci-contre pour télécharger le cahier des charges.