Un guide pour les éleveurs et leurs conseillers

 

 

 

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre d’élevages de brebis laitières est en constante progression. Les systèmes de production sont très divers, et bien souvent assez différents de ceux rencontrés dans les bassins traditionnels.

C’est pourquoi le groupe technique régional chargé des références en ovins lait a ressenti le besoin d’élaborer ce guide pour répondre aux questions des porteurs de projets et des conseillers à l’installation, mais aussi pour accompagner les éleveurs face à leurs préoccupations et interrogations.

Ce guide rassemble des conseils pratiques pour la mise en place ou la conduite d’un élevage de brebis laitières en Auvergne-Rhône-Alpes.

Il est conçu pour être évolutif et les fiches paraîtront au fur et à mesure de leur rédaction.

Il est également disponible sur le site de l’association des Bergers Fromagers : bergers-fromagers.org

Sommaire du guide

Le guide des élevages de brebis laitières en Auvergne-Rhône-Alpes est constitué de fiches thématiques regroupées en 8 rubriques.

Ces 8 rubriques sont détaillées ci-dessous. Cliquez sur les signes + pour dérouler les thématiques. Les fiches qui ont été finalisées sont accessibles en téléchargement.

1 – Constitution du troupeau

En système ovin lait, notamment en système fromager où les produits (fromages) ont une forte valeur ajoutée, il faut, au moins dans un premier temps, s’attacher à produire un maximum de lait. Il est donc important de privilégier la productivité laitière par animal plutôt que l’adaptation au territoire. En effet, quelle que soit la race utilisée, une brebis laitière en production est exigeante en terme d’alimentation.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 1.1 – Choix de la race des brebis laitières

Travailler avec un troupeau en bonne santé est primordial pour assurer une production suffisante et cela se joue dès l’achat des animaux. L’origine des animaux, d’un point de vue génétique mais aussi sanitaire, est donc un facteur majeur à prendre en compte lors de la constitution du troupeau.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 1.2 – Conditions sanitaires à l’achat du troupeau

2 – Bâtiments et équipements

Réfléchir sur la conception du bâtiment est primordial pour la réussite technique et économique de son atelier. Et quel que soit le bâtiment, l’accès à la salle de traite doit être anticipé.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 2.1 – Logement des animaux

Fiche à venir…

Fiche à venir…

3 – Travail

Fiche à venir…

4 – Conduite du troupeau

La production laitière du troupeau ovin est fortement liée au potentiel génétique, mais aussi à l’alimentation et notamment à la qualité des fourrages. Quelle que soit la race, la brebis laitière est exigeante et très gourmande en terme d’alimentation.

Avant tout, les brebis doivent toujours être en état. L’objectif est donc de travailler en lots pour ajuster les besoins en fonction du stade physiologique des brebis et de leur niveau de production.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 4.1 – Alimentation

La durée moyenne du cycle sexuel chez la brebis est de 17 jours (+/- 2 jours). Pour des mises bas groupées, la période de reproduction ne doit pas dépasser 2 cycles, soit 34 jours. En revanche, les béliers sont laissés plus longtemps s’il n’y a qu’une seule période d’agnelage par an.

La durée de gestation est de 147 jours (+/-5 jours).

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 4.2 – Reproduction

Dans la région, peu d’opérateurs s’intéressent à l’engraissement des agneaux laitiers. Ainsi, d’après une enquête réalisée en 2019, plus de la moitié des agneaux sont finis sur leur lieu de naissance. Dans ce système “naisseur-engraisseur”, l’enjeu sera cependant de maîtriser les coûts et d’obtenir une homogénéité de la qualité du lot et des poids de carcasse suffisants pour valoriser correctement ces agneaux.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 4.3 – Engraissement des agneaux

La traite représente une astreinte importante en élevage laitier. Chez les producteurs fromagers, s’ajoute le temps passé à la transformation. Pour gagner en qualité de vie, la traite mono-quotidienne, ou monotraite, peut s’avérer intéressante. Mais quel est son impact sur la quantité et la qualité du lait ?

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 4.4 – La traite mono-quotidienne

L’arrivée de nouveaux éleveurs en brebis laitières sur la région Auvergne-Rhône-Alpes a créé des besoins en suivi des troupeaux, contrôle de performances et conseil. Avec l’appui financier de la Région, les organismes du réseau Conseil Elevage ont donc formé une partie de leurs conseillers caprins et mis en place des services adaptés pour répondre à cette demande.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 4.5 – Contrôle de performances et conseil

5 – Commercialisation

Vendre au juste prix est l’un des principaux enjeux pour un fromager. Il s’agit de savoir à quels tarifs vendre ses différents fromages pour couvrir les coûts de fabrication et assurer une rémunération correcte. Il existe une méthode de calcul du coût de production d’un litre de lait. Mais en déduire le prix de revient d’un fromage nécessite d’estimer les rendements fromagers. Par ailleurs, la connaissance des rendements fromagers permet d’anticiper les volumes produits et de les ajuster aux besoins des marchés.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 5.3 – Rendement fromager et prix de vente

6 – Références technico-économiques

Les références présentées dans cette fiche ont été produites à partir de synthèses de coûts de production réalisés avec la méthode de l’Institut de l’Elevage, auprès de vingt exploitations ayant un atelier de brebis laitières en Auvergne-Rhône-Alpes. Les données sont issues des comptabilités 2018, 2019 ou 2020. Les résultats ont été classés selon les trois typologies d’élevages qui ont été identifiées au cours de l’étude :

→ Type livreur (5 élevages étudiés), références en pages 2 à 4

→ Type fromager < 250 l (8 élevages étudiés), références en pages 5 à 8

→ Type fromager > 250 l (7 élevages étudiés), références en pages 9 à 12.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 6 – Références technico-économiques

7 – Règlementation

L’identification des animaux est réglementée selon les mêmes critères qu’en élevage ovin allaitant. Elle est obligatoire pour le suivi du troupeau dès l’acquisition du premier animal.

Pour plus d’informations, téléchargez : Fiche 7.1 – Identification des ovins

Fiche à venir…

Fiche à venir…

8 – Pour aller plus loin …

Cette dernière fiche répertorie des documents ressources qui ont largement inspiré les rédacteurs du guide régional, et qui vous permettront d’approfondir certains points.

Téléchargez : Fiche 8 – Pour aller plus loin

Partager cet article :

Leave a Reply

Your email address will not be published.